Lespionnage téléphonique...

Effectivement FORCE OUVRIERE émet un doute sur les dires d’Antoine FRANCHI, car lors de la réunion du comité du 20 juillet dernier, un élu de notre syndicat s’étonnait que l’on gaspille du temps commercial, si précieux, afin de remplir des tableaux de résultats à tout bout de champs, à la main bien sûr, alors que nous disposons d’un outil de pointe qui se nomme « informatique ». Mais surprise M. Antoine nous affirme haut et presque fort que cela n’existe plus !!!


Télécharger ce fichier au format pdf