JUGULER L’ATTRITION

L’exercice 2018 s’est caractérisé par une nouvelle érosion du fonds de commerce de la Caisse d’Épargne Côte d’Azur : 84 215 pertes de relations contre environ 52 000 en 2017. À l’analyse, cette baisse du nombre global de nos clients correspond par-dessus le marché à une dégradation de la qualité de notre portefeuille de clients. La conquête nette (clients gagnés – clients perdus) ressort négative sur l’ensemble des segments. Au global, le portefeuille de la CECAZ comprend 726 103 clients, en repli de 9 % par rapport à 2017…

Téléchargez « FO L'OUVRIR » N°5