La presse régionale évoque un « tsunami », un « sujet tabou » brisé, « un sujet sensible », un projet « qui fait du bruit »… Pour le moins. Le groupe BPCE (Banque populaire-Caisse d’Epargne) prévoit de créer dès la fin mai et dans le cadre d’une expérimentation au sein, a priori de trois agences des régions Bretagne et Pays-de-la-Loire un nouveau statut de travailleur. Il s’agit plutôt d’une absence totale de statut puisque la caractéristique du Cil, le « conseiller indépendant local » qu’expérimentera la Caisse d’Epargne Bretagne-Pays-de Loire (CEBPL), sera d’être « indépendant » de la banque. Exit le contrat de travail et le statut de salarié. Les syndicats fulminent, FO notamment.