BPCE est à la recherche de «syndicats collaborationnistes » pour l’appuyer dans ses sombres desseins. C’est ainsi qu’elle a choisi la voie de la révision de l’accord collectif national sur la classification des emplois du 30 septembre 2003 pour tenter d’en convaincre un ou deux (suivez notre regard) parmi les syndicats signataires de l’accord national (CGC, CFTC et FO), mais aussi en se pressant auprès des non-

En fait, nos dirigeants veulent remplacer le dispositif de classification en vigueur dans les Caisses d’Épargne par celui prétendument plus souple des banques AFB.

Interpellée par FO le 12 avril 2016 sur ses véritables intentions, la délégation des employeurs a déclaré devant la commission paritaire nationale, la main sur le coeur, que son objectif n’est que d’« améliorer la visibilité des salariés sur leurs carrières ».