Souvenez-vous… Le 22 décembre 2016, le Groupe BPCE finalise l’opération industrielle miracle, à savoir l’acquisition de 95,8% du capital de la banque digitale allemande FIDOR Bank. Héritée de la période François Pérol / Marguerite Bérard-Andrieu (recasés l’un comme l’autre « haut la main » dans le secteur bancaire), cet investissement du Groupe BPCE s’est révélé au fil du temps extrêmement hasardeux et en définitive totalement catastrophique.