NEGOCIATIONS SALARIALES :

NON, NOUS NE SIGNERONS PAS !

Nous sommes au regret de le confirmer, après en avoir échangé avec nos adhérents et nos collègues syndicalistes.

NOUS NE POUVONS CAUTIONNER CET ENSEMBLE DE MESURES TOTALEMENT INSATISFAISANTES, INIQUES, ET PARTICULIEREMENT DISCRIMINANTES.

Les collègues interrogés se sentent floués :

Une prime Macron nette d’impôts qui aurait dû être versée en janvier/février (provisionnée fin 2019) et remplacée par un supplément d’intéressement imposable et versé en juillet.